écrivains et littérature : biographies et notes de lecture
litterature et écrivains français et étrangers

 

 

PHILIPPE DJIAN - écrivain français

le style en littérature

"Les catastrophes arrivent à la fin de l'été quand les matinées sont douces"

Philippe Djian, romancier contemporain

Biographie de l'écrivain :

Philippe Djian est né le 3 juin 1949 à Paris. Son enfance se passe à Paris, dans le 11e arrondissement, son père est artisan-décorateur.
Après le lycée Turgot, Philippe Djian s'inscrit à la Faculté des lettres de Vincennes, puis, l'année suivante, opte pour l'école de journalisme de la rue de Rennes. Il ne gardera pas un souvenir inoubliable de ses études.
Djian se retrouve alors docker au Havre, pour une courte mais épuisante période de deux mois. Puis c'est le départ pour New York où il travaille quelques mois à la librairie française du Rockfeller Center.
Après un bref retour à Paris, Djian traverse à nouveau l'Atlantique, mais cette fois il prend la direction de l'Amérique du Sud. En Colombie, Philippe Djian monte quelques pièces de théâtre avec une troupe qui ressemble peut-être plus à une bande de copains. Ensuite, il se fait reporter pour suivre les guérilleros. Son reportage, d'initiative tout à fait personnelle, finira par être publié par l'Humanité Dimanche, tout au moins les photos.
Vient ensuite une période où Djian, sous le pseudonyme de Dan Miller, écrira des articles pour le magazine Détective. Il effectuera également des interviews pour le Magazine Littéraire. C'est à cette occasion qu'il rencontrera la femme de Céline.
Marié, un enfant, Djian à 25 ans décide alors de quitter Paris pour s'installer près du Mans. Et c'est dans une guérite de péage autoroutier, la nuit, qu'il rédige son premier ouvrage, un recueil de nouvelles : "50 contre 1". Le livre sera publié par les éditions Bernard Barrault, mais entre temps, Djian est parti dans les Corbières, restaurer des maisons.
Djian écrit ses livres suivants sans rencontrer un large public mais, en 1986, l'adaptation au cinéma de son roman "37°le matin" va lui apporter un très large succès.
Djian se consacre alors uniquement à la littérature. Il vit près de Bordeaux, puis sur une île au large de Boston, avant de partir pour Florence puis de revenir en région parisienne.
Djian, qui a toujours eu envie d'écrire des chansons, fera une rencontre qui lui permettra de réaliser ce vieux rêve : Stéphan Eicher, le chanteur devenu son ami, chante ses textes avec un plaisir évident.

Peu d'écrivains m'ont comme cet auteur ébloui. J'aime particulièrement cette façon qu'il a de se situer dans l'univers. Au détour d'une image, dans les recoins d'une phrase, on aperçoit cet homme, debout dans un jardin ou vautré dans un fauteuil de cuir, et qui regarde, qui écoute, qui plonge ses yeux dans le bleu du ciel ou dans la nuit et en devine ce que nous ne pouvons même pas imaginer. Je sais bien ce qu'on lui reproche : des mots crus, des situations scabreuses. Pourtant, lecteur attentif que je suis lorsque j'ouvre un de ses livres, je n'y ai jamais rien lu qui ne soit parfaitement juste, délicatement pensé. Même le sexe.
Des livres comme Maudit Manège, Echines, ou Lorsque Lou (avec les fabuleuses illustrations de Miles Hyman) ne peuvent pas dormir peinards dans ma bibliothèque, il y a toujours un moment irrésistible où je dois les reprendre, les relire. Parce que le style de Djian, ses styles devrais-je dire, ses phrases limpides ou déchirantes, ses images douces et irisées comme des bulles de savon ou dures comme un acier poli sont là pour me rappeler que Philippe Djian est arrivé un jour en littérature, et que depuis je n'ai plus jamais lu de la même façon.

Bibliographie

50 contre 1 : Editions Bernard Barrault, 1981
Bleu comme l'enfer : Editions Bernard Barrault, 1983
Zone érogène : Editions Bernard Barrault, 1984
37°2 le matin : Editions Bernard Barrault, 1985
Maudit manège : Editions. Bernard Barrault, 1986
Échine : Editions Bernard Barrault, 1988
Crocodiles : Editions Bernard Barrault, 1989
Lent dehors :Editions Bernard Barrault, 1991
Sotos : Editions Gallimard, 1993
Assassins : Editions Gallimard, 1994
Criminels : Editions Gallimard, 1997
Sainte Bob : Editions Gallimard, 1998
Vers chez les blancs : Editions Gallimard, 2000
Ardoise : Editions Julliard, 2002
Ça, c'est un baiser : Editions Gallimard, 2002
Frictions : Editions Gallimard, 2003
Impuretés : Editions Gallimard, 2005
Doggy Bag 1ère saison : Editions Julliard, oct 2005

Impuretés, roman, éditions Gallimard


 

Le dernier Philippe Djian :
Doggy Bag - Saison 1

Edition Julliard

Doggy Bag, roman de Philippe Dlian, éditions Julliard